Untitled Document
  • Histoire de la ville

La Blanche église

Le plus ancien monument de La Neuveville, la date exacte de son édification n'est pas connue, mais il en est fait mention dans une charte de Lothaire II Roi de Lorraine en 866 sous l'appellation de Capella Sancti Ursicini Nugerolis. Rénovée et agrandie, prolongation de la nef et construction du coeur elle fut consacrée par l'Evêque de Bâle en 1345. En 1458 prolongation de la nef de 5 mètres.  En 1530 adoption de la réforme et recouvrement des anciennes fresques par un enduit. En 1828 démolition des chapelles nord qui tombaient en ruine. De 1984 à 1988 dernières restaurations importantes et fouilles archéologiques.


  • Partenaires


  • Actualités

 

Le musée de la Neuveville a ouvert ses portes le 7 avril.

Horaires : ouvert tous les dimanches de 14h30 à 17h30

Les canons de La Neuveville font aussi l'actualité en Angleterre et sont recensés dans une base de données (lien)

 

Les collections permanentes du Musée présentent d'intéressantes curiosités :

  • La salle Victor Gross : collection du néolithique, objets provenant des stations lacustres du lac de Bienne, notamment une grande pirogue, en souvenir de Victor Gross, natif de La Neuveville et l'un des pères de l'archéologie moderne. 
  • La salle d’armes : riche collection d’armes à feu, couleuvrines des XVIe et XVIIe siècles.
  • La salle du Conseil de bourgeoisie : pièce prestigieuse, mobilier Funk ancien, poêle Landolt, portraits des princes-évêques de Bâle.
  • Le grand hall : trophées des guerres de Bourgogne : sept canons et trois bombardes, butin pris aux troupes de Charles le Téméraire lors de la bataille de Morat en 1476. Ces canons ont fait l'objet d'études par l'Université anglaise de Huddersfield dans le cadre d'un projet sur les armes anciennes d'Europe. Vous trouverez des informations complémentaires en cliquant sur le lien suivant : http://www.hud.ac.uk/eeg/.
  • Les salles neuvevilloises : mobilier ancien, poêle Landolt, gravures et peintures, objets des anciennes confréries.

 

 

Photos de Charles Ballif et Thierry Porée. Développé par Darwin Viglino. © comité du musée 2009
Admin / Membre du comité